Site officiel de l'office de tourisme

Espace Pro

Lunel-Viel

Ses plus importants vestiges datent du Ier siècle de notre ère...

Une balade dans le village vous invite à découvrir les fondations des  thermes d’époque romaine (à proximité de l’école maternelle), le château (l’actuelle mairie) et sa superbe Orangerie de style Napoléon III dans le parc aux essences rares.

 

OTPL - Orangerie Napoléon III

 

Le plus ancien fleuron du patrimoine Lunellois est aussi le plus mystérieux : il s’agit des vestiges laissés par les animaux et les hommes du paléolithique dans la grotte du Mas des caves (fermée au public). Les hommes de Néandertal furent les premiers occupants des lieux où ils s’établirent il y a 500 000 ans.

Les vignobles de Lunel-Viel sont installés sur les coteaux naissants et produisent notamment du Muscat de Lunel mais aussi des vins de pays de grande qualité.

 

 

OTPL - Lunel Viel parc

Le parc de l'actuelle Mairie aux essences classées.

 

Mairie Lunel-Viel - Piano sous les arbres 2011

 

Chaque année le festival "Un Piano sous les arbres" se tient dans le parc le dernier week-end d'aout : unpianosouslesarbres.com

Le Domaine de La Tour de Farges, à Lunel–Viel, situé au sommet d'une colline plantée de ceps de vigne muscat,  est une propriété du XVIème siècle. Chaque pas dans la cour nous  souffle ce passé. (Le télégraphe Chappe a laissé une tour ).

 

OTPL - La Tour de Farges

 

Depuis la fin du XVIIIème siècle,  la Tour de Farges appartient à la famille Sabatier d'Espeyran : François Sabatier (1818/1891), homme de lettres et amateur d'art rencontra à Florence la célèbre cantatrice viennoise Caroline Ungher (choisie par Beethoven pour la création  de la 9ème Symphonie, également interprète des «Noces de Figaro», de « Don Juan » et du « Barbier de Séville »). Mariés le 18 mars 1841, ils vécurent à Florence (via Renaï), à Dresde et recevaient à La Tour de Farges où ils connurent un amour tendre et romantique. Amateur de peinture, François avait de nombreux amis artistes : Devéria, Papety  élève de Ingres, Ricard mais aussi Courbet, qui, lors de son séjour en 1857, peignit une « Vue dela Tour de Farges ».Tous séjournèrent au domaine, afin d’y puiser leur inspiration dans ce contact avec la nature et la luminosité des paysages languedociens. Caroline Ungher, éloignée de la scène en pleine gloire, et ce par amour, recevait avec son mari, les artistes lyriques venus prendre ses conseils, l'entendre et partager avec elle quelques instants de chant a capela. La Tour de Farges devint peu à peu un salon de culture internationale, de chant, une académie de peinture romantique, un lieu où se répandaient à profusion l'esprit et le goût : Jules Michelet, Karl Marx, furent aussi les hôtes de François Sabatier. La Tour de Farges est actuellement un domaine viticole sur l’un des plus anciens vignobles de l’appellation Muscat de Lunel.

Site officiel de la Mairie : www.ville-lunelviel.fr